À l’Union sacrée « n’y a pas d’autorité morale qui décide de tout  » Félix Tshisekedi

Le président de la République a devant les regroupements et partis politiques acquis à la cause de l’Union sacrée réunis au palais de la nation , donné un recadrage en rapport avec la stigmatisation des anciens députés FCC
« Je ne veux exclure personne. Ne parlez plus des transfuges du FCC. Tout le monde a un passé ».
Une manière pour le premier citoyen congolais de loger à la même enseigne tous ceux qui ont rejoint l’Union sacrée pour servir la République et bannir le distinguo entre les différents sociétaires. 
« J’aime l’interaction. Ici, il n’y a pas d’autorité morale qui décide de tout », a ajouté Félix Tshisekedi aux présidents de regroupements et partis politiques de l’Union sacrée.

Rappelons que la plénière de ce vendredi sera consacré à la déclaration de chaque député national face à sa nouvelle position , il devra choisir soit l’opposition soit la majorité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
8 ⁄ 4 =