Elle invite les dirigeants congolais à réfléchir plutôt sur le social des populations.

Madame Arlette Odia avocate de profession et analyste politique estime que les conflits qui existent aujourd’hui entre l’ancien premier et le DG de l’inspection générale des finances en sigle IGF, n’ a pas sa raison d’être , pour elle ce conflit pour l’instant n’est pas important au contraire c’est le social des populations qui devaient intéresser les dirigeants congolais

Pour cet avocat, la République ne gagne rien dans ce conflit.

« La Nation ne gagne rien ds les accusations de l’IGF contre Matata, ni dans celles de Matata contre l’IGF. Ils sont tous les nôtres. l’État congolais doit se concentrer sur l’amélioration de la situation sécuritaire et socio-économique de son peuple. C’est ça le nationalisme », a-t-elle dit dans un tweet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
12 + 23 =