« Je vous avez parlé du déboulonnage, de lutte contre la corruption. Aujourd’hui on le voit »Félix Tshisekedi

Dans sa conférence de presse annimée dans la partie Est du pays , le chef de l’État félicite le travail que fait aujourd’hui l’IGF en matière de contrôle de gestion.

« Je vous avez parlé du déboulonnage, de lutte contre la corruption. Aujourd’hui on le voit. C’est vrai que ce n’est pas encore parfait, mais il y a déjà des avancées considérables. On sent de plus en plus qu’il y a la peur du gendarme, de l’Etat », a t-il dit. 

le chef estime avoir conscientisé les responsables des entreprises étatiques .

« Aujourd’hui, un responsable avant de mettre l’argent dans sa poche, il réfléchit: « si l’IGF passe par ici, je suis cuit ». C’est à cela que sert l’Etat. La justice est le bras séculier de l’Etat de droit. C’est l’une de mes priorités. La justice est un des ventres mous de notre administration « 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
33 ⁄ 11 =