« Les députés qui sont là, pour la plupart ils ont été nommés »

L’ancien candidat et opposant farouche au président Tshisekedi Martin Fayulu Madidi continue à fustiger l’ingérence extérieur , particulièrement des États-Unis via son ambassadeur

« S’il y a des occidentaux, notamment Monsieur Mike Hammer qui pense que ses propositions ou ses conseils à Monsieur Tshisekedi, c’est ce qui va primer, si Monsieur Tshisekedi est un néo colonisé, nous nous ne le sommes pas. Nous sommes les héritiers de Simon Kimbangu, de Kasa-Vubu, de Lumumba qui ont dit que c’est fini. L’histoire du Congo s’écrira au Congo« , a déclaré Martin Fayulu.

Dans la foulée, le président du parti politique Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDé) a appelé le peuple congolais à se tenir prêt, tout en prevenant que LAMUKA n’acceptera pas la tricherie aux élections de 2023.

« Pas simplement l’élection du président de la République mais toutes les élections. Les députés qui sont là, pour la plupart ils ont été nommés (…) J’ai dis à Madame Lisa Peterson que je mets quiconque au défi, je prends les députés qui sont là, le caucus de Lubumbashi, le caucus des députés du Tanganyika, le caucus des députés de Goma, je mets moi avec eux dans leurs fiefs, on va suivre qui ? La légitimité se place de quel côté. Il faut être sérieux« , a-t-il martelé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
7 × 28 =