Les PCA de l’INPP,FPI,REGIDESO,SONAS et FONER saisissent le premier ministre pour dénoncer les pratiques de l’IGF

Les membres du collectif des présidents des conseils d’administration des entreprises du portefeuille de l’État ont saisi le premier ministre chef du gouvernement pour exprimer leur protestation et obtenir une juste réparation contre l’instruction de l’IGF qu’elle qualifie d’unilaterale , relatif au droits des mandataires publics , qui depuis bientôt cinq mois sont privés desdits droits.

Ils dénoncent également l’initiative unilatérale de l’IGF  » qui s’est permis de bloquer le fonctionnement de bon nombre d’entreprises publiques et établissements publics par une présence prolongée dont les missions deviennent handicapantes  » ont-ils dénoncé

De poursuivre , l’IGF S’ést « arogé un pouvoir qui ne lui est pas reconnu par aucun texte légal , ni réglementaire et a également bafoué les traités internationaux que notre pays a ratifié en matière de gestion et d’administration d’entreprise dans le cadre de l’OHADA … »l’IGF « a créé un dysfonctionnement au sein des entreprises publiques du portefeuilles de l’État et établissements publics avec toutes les conséquences qui peuvent en découler »

Il s’agit des PCA de la SONAS, de l’INPP,du FONER ,du FPI et de la REGIDESO.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
2 × 8 =