Matata Ponyo critique négativement l’effectivité du « découpage »

Depuis un temps l’ancien premier ministre Augustin Matata s’est résolu de réfléchir sur les questions politiques et sur la situation politique elle même de la RDC , pour ce tour , il s’est appesenti sur la question de la décentralisation il y voit un projet entrain d’échouer du fait de la motivation altérée des le but de son lancement.

« c’était pour des objectifs politiques visant à anéantir certains gouverneurs devenus puissants et ambitieux du fait du poids économique des provinces qu’ils dirigeaient ; pour d’autres, c’était pour des objectifs purement socioéconomiques cherchant à garantir le développement harmonieux des provinces ». Pour l’ancien Premier Ministre, « quelles que soient les variables d’ordre politique qui se seraient glissées dans la résolution rapide de l’équation du découpage, celui-ci demeurait incontournable au regard des défis majeurs du développement des provinces.»

Le Sénateur Matata soutient dans sa tribune que « le découpage de ce vaste pays qui vaut 80 fois la Belgique et 5 fois la France, était très attendu et accepté par la majorité de la population». Pour lui, «l’une des raisons principales de ce découpage était de rapprocher les administrés des dirigeants au regard de l’étendue de toutes les provinces.»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
10 − 7 =