Procès en flagrance de ceux qui avaient tiré sur un cambiste et emporté plus de 250 000 USD

Aussitôt après leur arrestation, début ce mercredi après-midi du procès en flagrance des 3 personnes accusées d’avoir tirées sur un changeur de monnaie et emporté plus de 250 000 dollars lors d’un braquage spectaculaire en plein jour dans le centre-ville de Lubumbashi le 12 janvier dernier. Ils sont jugés par le tribunal militaire, garnison de Lubumbashi pour association de malfaiteurs, tentative de meurtres et détention illégale d’armes.

« Un procès d’exemplarité et pour que Justice soit faite pour les nombreuses victimes du banditisme chez nous. Nous avons assisté cet après-midi au début du procès en flagrance des 3 personnes accusées d’avoir tiré sur un changeur de monnaie et emporté plus de 250 000 dollars lors d’un braquage spectaculaire en plein jour dans le centre-ville de Lubumbashi le 12 janvier dernier.
Ils sont jugés pour association de malfaiteurs, tentative de meurtres et détention illégale d’armes. » A réagit le Gouverneur

Il y a un capitaine de la police criminelle parmi les accusés, Donat Atwena Makanisi, soupçonné d’être le fournisseur d’armes aux bandits. Puisqu’il s’agit de montrer l’exemple en matière de justice aux innombrables victimes de la criminalité, le Gouverneur Jacques Kyabula, son adjoint Jean-Claude Kamfwa ont assisté à l’audience publique au bâtiment du 30 juin. Le procès est retransmis en direct sur la station locale de la Rtnc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
16 + 25 =