Réouverture du procès Chebeya : Des voix se lèvent

Pour la première fois, deux policiers reconnaissent avoir participé à différents degrés à l’assassinat des militants des droits de l’homme congolais, Floribert Chebeya et Fidèle Bazana et pointent les responsabilités de tous les protagonistes. Ce double meurtre est parmi les crimes les plus emblématiques de la présidence de Joseph Kabila. Depuis l’arrivée au pouvoir de Félix Tshisekedi, les appels se multiplient pour demander la réouverture du procès.

 » Tout le monde qui est impliqué dans l’assassinat de Floribert doit être arrêté. Quels que soient sa position, sa tribu et ses relations, il doit être arrêté. Nous devons finir avec la république des intouchables. »a réagit maitre Jean-Claude president de l’ASADHO

Jean-Lucien Bussa suggère que des sanctions exemplaires soient réservés aux auteurs de cette conjuration.

« Commettre des crimes dans le but de couvrir d’autres crimes organisées, en abusant de son pouvoir, mérite des sanctions plus qu’exemplaires. J’en appelle à la mobilisation de la justice pour la réouverture du procès Tchebeya,Bazana et consorts » réagit ce député national

Enfin la veuve de l’activiste se réjouit de ce qui constitue désormais un pas décisif vers la réouverture du procès Chebeya

Annie Chebeya : Je ressens de la tristesse, mais aussi de la joie parce que je prie depuis longtemps pour que la vérité éclate. Ces témoignages sont-ils authentiques ? J’ai tendance à penser que oui, parce que jusqu’à présent, personne n’avait livré autant de détails sur ce qui s’est passé ce jour-là.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
1 × 30 =